Livraison gratuite à partir de 40 $

MALADIE COELIAQUE

Nos conseils de base sur votre alimentation et autres petits gestes qui peuvent vous aider à faciliter votre guérison

Articles reliés

Ballonnements

Lactose intolerance

Sujets reliés

09/10/2017

La maladie coeliaque est une intolérance au gluten, une petite protéine retrouvée dans certaines céréales. Le système immunitaire réagit de façon anormale au gluten, ce qui entraîne une inflammation de la paroi intestinale. Ainsi enflammé, l’intestin ne parvient plus à bien absorber les nutriments, ce qui peut mener à une malnutrition. Des symptômes d’inconfort digestif sont aussi présents, comme des douleurs abdominales, de la diarrhée chronique, des gaz et de la fatigue. La seule façon de contrôler la maladie coeliaque est d’éliminer les sources de gluten de son alimentation. Les produits suggérés cidessous visent à soutenir la santé intestinale chez les personnes qui suivent une diète sans gluten.

Symptômes: DIARRHÉE CHRONIQUE – DOULEURS ABDOMINALES – FATIGUE

CONSEILS SANTÉ

ALIMENTATION

Pour un traitement efficace, il n’y a pas d’autres alternatives que l’élimination complète du gluten de la diète. C’est l’unique façon de donner une chance à la paroi intestinale afin que celle-ci puisse fonctionner normalement à nouveau. Il faut donc apprendre à reconnaître les aliments qui peuvent contenir du gluten. Un des trucs suggérés est de retenir le mot «SABOT» puisque chacune des lettres de ce mot correspond à la première lettre de 5 des 7 céréales qui contiennent du gluten. S : Seigle, A : Avoine, B : Blé, O : Orge, T : Triticale. Les deux autres céréales étant le kamut et l’épeautre. Évidemment, tous les dérivés de ces produits céréaliers sont aussi à éviter (farine, flocons, sirop, extrait, poudre, amidon, etc.). Apprendre à lire les étiquettes est primordial, puisque même une trace de gluten affectera la paroi des intestins.

Les produits céréaliers sont principalement en cause dans la maladie coeliaque. Les autres aliments sont donc permis pour autant qu’ils n’ont pas été en contact avec du gluten. Noter que d’autres aliments comme : le riz, le maïs, le tapioca, le quinoa, le millet, le sarrasin, le soya et les pois chiches, peuvent servir de base aux produits de boulangerie. Les pains, muffins, craquelins, pâtes alimentaires et autres pourront donc être confectionnés et utilisés comme substituts aux produits céréaliers contenant du gluten. Puisque la réduction des produits céréaliers dans la diète peut provoquer une diminution de l’apport en fibres, les personnes coeliaques pourront ajouter à leur alimentation de la graine de lin moulue ou du psyllium. Un apport important en fruits et en légumes frais assurera aussi une bonne quantité de fibres à la diète.

On retrouve une certification sur tous les produits sans gluten. Recherchez cette certification afin de vous assurer de consommer des aliments exempts de gluten. Ceci est important dans la mesure ou même une céréale qui normalement ne contient pas de gluten pourrait avoir été contaminée durant la production ou la transformation de celle-ci.

 

CONSEILS DE BASE

Mâchez bien vos aliments avant de les avaler pour favoriser l’absorption de leurs nutriments. Choisissez bien vos aliments préparés en lisant attentivement la liste d’ingrédients. Avant de vous rendre à un restaurant, informez-vous de la possibilité d’avoir des plats sans gluten. Évitez le gluten autant que possible car l’inflammation chronique de l’intestin peut augmenter vos risques de développer un cancer de l’intestin.

Articles reliés

Sujets reliés