Livraison gratuite à partir de 40 $

Constipation

Articles reliés

Ballonnements

Sujets reliés

09/10/2017

La constipation est due à un ralentissement du transit intestinal. Les selles sont dures et sèches, donc difficiles à évacuer. La constipation diminue aussi le nombre de selles par semaine. Il n’y a toutefois pas de fréquence précise où l’on devient constipé : cela dépend de la fréquence habituelle des selles de chaque individu.

Symptômes: SELLES DURES – DIFFICULTÉ À ÉVACUER – FRÉQUENCE DES SELLES RALENTIE

CONSEILS SANTÉ

ALIMENTATION

Le manque de fibres dans la diète est souvent une des causes principales des problèmes de constipation. Pour y remédier, il faut manger beaucoup de fruits et de légumes crus, consommer des produits à base de céréales complètes et au besoin, afin d’augmenter l’apport en fibre, on peut ajouter des graines de lin moulues et du son d’avoine à l’alimentation. Un apport adéquat en fibres augmente le volume, mais aussi la fréquence des selles. Les bons gras sont aussi indiqués puisque ceux-ci permettront une bonne lubrification des intestins. Les meilleures sources de bons gras se retrouvent dans les huiles de poissons, l’huile de lin, de chanvre, d’olives, de carthame, de tournesol ou de canola. Varier les différentes sources de bon gras est encore la meilleure façon de bénéficier des multiples nutriments que celles-ci procurent.

 

HYDRATATION

Les fibres alimentaires doivent être bien hydratées. Ceci leur permet de gonfler et ainsi de favoriser le transit intestinal. Pour ce faire, il faut boire quotidiennement de 2 à 3 litres d’eau. La clef d’une bonne hydratation est la régularité. Boire 2 litres d’eau sur une période de 2 à 3 heures n’est pas aussi bénéfique que de boire cette même quantité d’eau par petites gorgées tout au long de la journée. Le corps profitera davantage d’une hydratation régulière.

 

EXERCISE PHYSIQUE

La pratique quotidienne d’une activité physique permet un meilleur transit intestinal. Tous les exercices sont bénéfiques. Par contre, la pratique de la course à pied est reconnue comme l’un des exercices les plus efficaces pour accélérer le mouvement péristaltique. Cependant, peu importe le type d’exercice que vous choisissez (que ce soit la marche, la course, la natation ou encore le vélo), l’important c’est de le pratiquer au moins de 3 à 4 fois par semaine pour une durée minimale de 30 minutes.

 

CONSEILS DE BASE

Lorsque l’envie se fait sentir, évitez de retarder l’évacuation des selles. Plus elles stagnent dans le côlon, plus elles deviennent dures et difficiles à éliminer. N’utilisez pas de laxatifs stimulants à long terme, car ils peuvent rendre les intestins paresseux et aggraver la constipation lorsqu’on cesse leur usage.

Articles reliés

Sujets reliés